ISULA VIVA / les rencontres coralia

30 décembre 2006

Une âme en paix dans un monde en pleine santé

ISULA_V_UX_BLOG

Posté par isulaviva à 19:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 décembre 2006

Les îles : le plus puissant aimant de notre imaginaire

AU BONHEUR DES ÎLES
par Clémence Boulouque
Un dossier de Lire, juin 2004

Dès sa naissance, la littérature s'est emparée des îles. Depuis, elle ne cesse de les explorer. Pourquoi les îles fascinent-elles ? Que nous enseignent-elles ? Enquête sur le plus puissant aimant de notre imaginaire.

AU BONHEUR
DES ÎLES

Le sommaire :
• L'île mère
• L'île initiatique
• L'île de la tentation
• L'île de l'utopie
• L'île vierge
• L'île banque
• L'île de la démesure
• L'île laboratoire
• L'île exil
• L'île prison
• L'île intérieure
• L'île de l'au-delà
Elles sont le lointain, l'ailleurs, l'autrement. Les îles ont longtemps donné le sentiment d'être miraculeuses. Depuis toujours, les hommes les admirent autant qu'ils les redoutent, rêvent d'aborder à leurs rivages tout en craignant ce qu'ils y découvriront. Ce n'est sans doute pas un hasard si les premiers textes majeurs de l'histoire des lettres, l'Iliade, puis l'Odyssée d'Homère, ont pour trame des pérégrinations d'île en île. La littérature, dès ses débuts, s'est emparée des îles comme d'un motif obsédant et n'a cessé de l'explorer. Car l'île nourrit l'imaginaire à la perfection: «Comme elle a des dimensions limitées, l'île permet une appréhension rapide de la scénographie dans laquelle se situe l'histoire», explique Alberto Manguel, coauteur du Dictionnaire des lieux imaginaires et subtil analyste des paysages mentaux de la littérature.
• Lire la suite : Au bonheur des îles (Lire, juin 2004)


Posté par isulaviva à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2006

Préprogramme (prototype, recto)

Pgm_1Pgm2Pgm3

Posté par isulaviva à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Préprogramme (prototype, verso)

Pgm4Pgm5Pgm6

Posté par isulaviva à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2006

L'insularité fait-elle problème ?

« Être né en Corse, serait donc porter en soi, dans son extrême singularité, le tourment de l’ailleurs ». Cette citation de Jean-Toussaint Desanti – Effacer la mer – est-elle un sujet de philosophie ? Une enquête de journaliste ? Le pitch d'un film ? La trame d’un roman ? Une question existentielle ? …


Iles : Expressions de l’imaginaire
Ce thème va réunir en colloque, au Coralia de Porticcio, des femmes et des hommes venus de tous les horizons de la création, de l’écriture et de la vie quotidienne en Corse et outre mer. Éditrices, écrivains, historiens, universitaires, essayistes, psychologues, militants ou politiques… ils vont réfléchir avec nous, à cette « ubiquité ».

L'île est-elle destin ?
L’insularité a-t-elle produit des destinées extraordinaires, tels Pascal Paoli ou Brigida, une des premières femmes médecins occidentales au XVIIe siècle ? Fatalité ? Souffrance ? Passion ou redoutable aiguillon ? L’« ubiquité » domine et guide la vie des îliennes et des îliens, du fait de leur double origine, de leurs nationalités changeantes, de leurs résidences multiples et de leurs allers-retours incessants. Vivent-ils ce « partir revenir » comme un mythe de l’éternel retour ? Chaque voyage n’est-il pas un changement de paradigme ? L’île n’est-elle pas fantasme des deux côtés de la mer ? Le sociologue Michel Maffesoli évoque l'île en tant que « terreau des utopies ». Pour la télé-réalité, elle est « île de la tentation », et pour les séries un « repaire de pirates ». Plus inquiétant, « à chaque île, son monstre », remarque Xavier Casanova, comme ceux rencontrés par Ulysse ou créés de toutes pièces par H G. Welles dans « L'Ile du Dr Moreau ». Cela ne vous rappelle-t-il rien ?

L'île est-elle marque ?
Jean-Toussaint Desanti attribuait au « vide de l’au-delà des mers » son goût de la « précision » dans sa propre manière de philosopher. Et vous ? Que pensez-vous de votre perspective d’insulaire pour observer le monde ? pratiquer votre métier ? réaliser vos rêves ? L’insularité s’est-elle insinuée dans votre personnalité, dans votre art ? Y favorise-t-elle l’imaginaire et la création ? Loin des colloques trop scolaires, formels, peu captivants, sauf pour les initiés, nous proposons de revenir sur « notre île et vos îles », sujet de conversation éternel et insubmersible. Lors d'une fête savante pleine de surprises et de plaisirs…

Pierre-Paul Battesti et Liliane Vittori, juin 2006

Posté par isulaviva à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le journal du partenariat

Le colloque « effacer la mer » doit sa transformation progressive en événement littéraire aux concours de diverses nature apporté par de multiples partenaires. Que chacun trouve ici la toute première expression des vifs remerciements de tous les porteurs du projet, réunis dans et par l'association Isula Viva.


CoraliaHôtel Coralia Marina Viva Porticcio
2/10/06. — Conclusion d'un accord global définissant le soutien apporté par le Coralia de Porticcio, sous forme de mise à disposition de lieux (notamment, un amphi de plein air et une terrasse dominant la plage) assorti d'un tarif préférentiel sur une gamme très ouverte de prestations hôtelières. C'est l'accord majeur qui définit pleinement la tonalité de l'événement, et sur lequel il sera possible de broder toutes sortes de variations, selon le lieu, selon l'instant.

RCFM_corseFrance Bleu / Radio Corse Frequenza Mora
3/10/06. — Conclusion d'un accord définissant la couverture assurée sur les ondes locales par RCFM. Des messages d'annonce avant l'événement. Une couverture de l'événement par du direct et du différé. Ainsi, la première radio locale nous inscrit d'entrée de jeu dans la liste de toutes les manifestations majeures de l'île auxquelles elle apporte son soutien et son concours.

LaPosteLa Poste
30/10/06. — Conclusion d'un accord visant la création d'un cachet philatélique spécial et la présence d'un stand La Poste pendant toute la durée du colloque. « j'ai le plaisir de vous informer que nous sommes d'accord pour la fabrication d'un cachet philatélique ainsi que pour la présence d'un stand La Poste lors du colloque portant sur l'insularité les 02 et 03 juin prochains à l'hôtel Coralia. »

Lycée Lætitia
[DATE]. — Un accord aurait été conclu, associant des élèves de BTS du Lycée Lætitia à la préparation du colloque. Dès que nous aurons connaissance de la convention passée entre Isula Viva et cet établissement public, nous en préciserons le contenu.

Posté par isulaviva à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bibliographie des participants

ANTONIETTI (Paul)
2005. — IFF. Ajaccio : DCL. — critique
CASANOVA (Xavier)
2005. — Codex Corsicæ. Suivi de : Esquisse d’une théorie de l’interprétation des socioglyphes de Corse. Ajaccio : Albiana. — critique
CESARINI-DASSO (Marie-Josée). — site de l'auteur
2006. — La Bandite. Paris : France Europe Editions.
2002. — Brigida : une femme corse médecin au XVIIe. Ajaccio : DCL.
CONDE (Maryse). — biblio, liens
2006. — Victoire, les saveurs et les mots. Paris : Mercure de France.
2006. — Une saison à Rihata. Paris : Robert Laffont.
2005. — Rêves amers. Paris : Bayard, 2005.
2005. — Histoire de la femme cannibale. Paris : Gallimard-Folio.
2003. — La belle créole. Paris : Gallimard-Folio.
2002. — La Vie scélérate. Paris : Pocket.
2001. — Le Coeur à rire et à pleurer : Souvenirs de mon enfance. Paris : Pocket.
1998. — Moi, Tituba sorcière. Paris : Gallimard.
1997. — Desirada. Paris : Robert Laffont.
1996. — Ségou Tome 1 : Les murailles de terre. Paris : Pocket.
1992. — Traversée de la Mangrove. Paris : Gallimard-Folio.
CULIOLI (Gabriel Xavier)
2000. — La Corse et ses bandits, premier volume, tome 1. Ajaccio : DCJ.
1999. — Contes et légendes de l'île de Corse. Ajaccio : DCL.
1997. — La Terre des Seigneurs. Un siècle de la vie d'une famille corse. Ajaccio : DCL.
1990. — Le complexe corse. Paris : Gallimard.
DALL’AVA SANTUCCI (Josette)
2005. — Des sorcières aux mandarines. Paris : Calmann-Lévy. — notice
DIOME (Fatou). — site sur l‘œuvre
2006. — Kétala. Paris : Flammarion.
2005. — Le Ventre de l'Atlantique. Paris : Hachette.
2001. — La Préférence nationale. Paris : Présence Africaine.
FLEURY (Cynthia)
2006. — Imagination, imaginaire, imaginal. Paris : PUF. — critique
2005. — Les pathologies de la démocratie. Paris : Fayard. — notice
2004. — et ZARKA (Charles). Difficile Tolérance. Paris : PUF. — notice
2003. — Dialoguer avec l'Orient. Paris : PUF. — notice
2002. — Pretium Doloris : L'Accident comme souci de soi. Paris : Pauvert.
2000. — Métaphysique de l'imagination. Paris : Editions d’Ecarts. — notice
GRAZIANI (Antoine-Marie)
2005. — Le roi Théodore. Paris : Tallandier.
2004. — Pascal Paoli : "Père de la patrie Corse". Paris : Tallandier.
2004. — Guide des sources de l'histoire de la Corse dans les archives génoises : Epoque moderne 1483-1790. Ajaccio : Alain Piazzola.
2004. — et VERGE-FRANCESCHI (Michel). Le corail en Méditerranée : Cinquièmes Journées Universitaires d'histoire maritime de Bonifacio juillet 2003. Ajaccio : Alain Piazzola.
2000. — Les feux de la Saint Laurent : une révolte populaire en Corse en début du XVIIeme siecle. Ajaccio : Alain Piazzola.
ORSATTI (Paul)
0000. — Une vie de foot : L'intégration par le sport des jeunes en difficulté. PARIS : LITTLE BIG MAN
PANDOLFI-CROZIER (Jean)
2004. — La vendetta de Sherlock Holmes. Paris : Little Big Man. — critique
PANTIGNY (Sylviane)
2005. — Apollonie et les jours. Ajaccio : Albiana. — critique
PEIGNÉ-GIULY (Annick)
2000. — Une passion corse : Jéromine Benielli. Paris : Plon.
1998. — A paci. Paris : Grasset. — critique
PIANI (Danièle)
2002. — L'Ecume des Brocci. Paris : Le Seuil-Editions Baleine. — critique
PISSENLIT (Lili)
2002. — et GAUTIER (Vanessa). Une drôle d'envie! Paris : Magnard.
2002. — et GAUTIER (Vanessa). Un sale dimanche! Paris : Magnard.
2002. — et GAUTIER (Vanessa). Quel bonheur! Paris : Magnard. — notice
2002. — et GAUTIER (Vanessa). Dis-moi papy ! Paris : Magnard.
2001. — et GAUTIER (Vanessa). Quel cauchemar! Paris : Magnard.
2001. — et GAUTIER (Vanessa). Que de bêtises! Paris : Magnard.
2001. — et GAUTIER (Vanessa). Drôle de rencontre! Paris : Magnard.
2001. — et GAUTIER (Vanessa). Coup de foudre! Paris : Magnard.
VERMEULEN (Danielle)
2004. — Récits de l'entre-deux-vies : Etude et témoignages des Expériences de Mort Retour (EMR). Ajaccio : Albiana. — notice

Posté par isulaviva à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2006

L'insularité dans d'autres colloques


2008, 3-4-5 avril. — L’île au XVIIe siècle : réalités et imaginaire
Colloque du CIR 17. Bibliothèque Fesch d’Ajaccio et Université de Corse.
Appel à contribution

2003. —Relations, échanges et coopération en Méditerranée
128e congrès du CTHS. Bastia.
Sommaire

1998. — Des îles…
123e congrès du CTHS. Antilles-Guyane.
Sommaire

   


Posté par isulaviva à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2006

Esquisse du pré-programme

VOLET_3VOLET_5VOLET_6


Une visite virtuelle de l'hôtel Coralia de Porticcio
logo

Posté par isulaviva à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Statuts d'Isula Viva (extraits)

L'association ISULA VIVA s'est formée autour du projet « Îles, expression de l'imaginaire », dont le colloque qui se tiendra au Coralia de Porticcio, les 2 et 3 juin 2007, constitue la première manifestation. Au demeurant, son objet et ses moyens d'action dépassent largement les limites de ce seul cadre et de ces deux seules journées. C'est ce que nous montrerons, au fur et à mesure de la préparation de ce colloque, qui n'est que le nœud central d'un réseau d'actions orientées vers le fait insulaire dans toute sa diversité, et prenant appui sur la multiplicité et la complémentarité des divers outils et techniques de la communication.


L'objet
ISULA VIVA — à partir des problématiques spécifiques aux îles et à la diversité de leurs représentations sociales — se donne pour objet :
de développer et promouvoir la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine de la connaissance de la représentation sociale du fait insulaire.
de favoriser et encourager toute forme de réflexion ou d’expression intellectuelle, scientifique ou littéraire, du fait insulaire .
d’assumer l’encadrement, la gestion et l’animation de groupes, de lieux, de moments et de réseaux d’échange, en vue de la découverte ou de l’approfondissement du fait insulaire, sous l’éclairage des lettres dans la diversité de leurs formes et de leurs sensibilités, et à la lumière des sciences humaines dans la diversité de leurs disciplines et de leurs courants.

Les moyens d'action
ISULA VIVA se donne pour moyens d’action, notamment :
l’organisation et l’animation de groupes, de lieux, de moments et de réseaux d’échanges entrant dans le cadre de son objet ou pouvant contribuer à sa réalisation.
la vente permanente ou occasionnelle de tous produits ou services entrant dans le cadre de son objet ou pouvant contribuer à sa réalisation.
l’organisation de manifestations culturelles ou de toute initiative entrant dans le cadre de son objet ou pouvant contribuer à sa réalisation.
le consulting (interventions en audit, conseil, formation, étude, recherche, développement…) auprès d’organismes publics ou privés.
les publications, les colloques, les cours, les conférences, les réunions d’information ou de formation ; et de manière générale, la diffusion, par tous moyens et sur tous supports, des expressions, des connaissances, des savoir-faire et des savoir-être entrant dans le cadre de son objet ou pouvant contribuer à sa réalisation.

Télécharger les statuts :
COPIE CONFORME

Posté par isulaviva à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]